Les avantages d’investir dans un bien en LMNP

Grâce au statut LMNP (loueur meublé non professionnel), les gros contribuables français peuvent alléger leurs impôts sur les revenus locatifs tirés de la location meublée. Il est d’ailleurs possible de doper le rendement de son placement en investissant dans des résidences de services. Quoi qu’il en soit, les risques à considérer sont nombreux et il faut bien les connaître avant tout investissement locatif en LMNP.

Les avantages d’un investissement locatif en LMNP

Se constituer un complément de revenu sécurisé

Il est tout à fait possible de percevoir un loyer annuel fixe grâce à la location meublée non professionnelle d’une résidence de services. En effet, le propriétaire-locataire signe un contrat de bail commercial avec un gestionnaire d’actifs immobilier qui s’engage à lui verser les fruits de l’exploitation du bien pendant une période déterminée (9 ans en général).

Cela permettra d’ailleurs à l’investisseur de maîtriser les différentes charges (impôt sur le revenu, prélèvements sociaux) liées à la location. Normalement, le montant du loyer trimestriel ainsi que la revalorisation locative doivent être mentionnés dans le bail commercial.

Étant donné que les revenus tirés de la location meublée relèvent de la catégorie des BIC (bénéfices industriels et commerciaux), la rentabilité sera toujours au rendez-vous. Les revenus locatifs perçus par le propriétaire-bailleur lui permettront de bien préparer sa retraite.

CONSTITUER UN COMPLÉMENT DE REVENU SÉCURISÉ

Une fiscalité attractive

Contrairement à la location nue d’un bien immobilier, les revenus générés par la location meublée non professionnelle sont imposables aux BIC. Cela signifie que la fiscalité du statut LMNP est plus intéressante que celle de l’immobilier locatif en direct.

Le propriétaire-bailleur pourra ainsi percevoir des loyers non fiscalisés tout au long de la durée de vie du contrat de bail signé avec l’exploitant. Il est d’ailleurs possible de déduire les frais d’acquisition du bien (frais d’acte notaire, charges locatives, frais de garantie…) permettant d’optimiser l’imposition des revenus locatifs.

Si le contribuable opte pour le régime d’imposition micro-BIC, un abattement forfaitaire de 50 % s’applique à ses recettes taxables. Par ailleurs, investir dans un bien situé dans une résidence de services (neuve) avec le statut LMNP permet la récupération de la TVA sur l’investissement. Cela est une bonne nouvelle pour les contribuables fortement imposées qui résident en France.

Ce qu’il faut retenir avant d’investir dans des LMNP

Il est important de consulter le bail commercial avant de signer un contrat d’investissement locatif en LMNP afin d’éviter les soucis. Il est intéressant de retenir que le montant des loyers et des explications claires concernant le mode de versement des revenus locatifs (trimestrielle ou mensuelle) doivent être inscrits dans ce contrat.

CE QU’IL FAUT RETENIR AVANT D’INVESTIR DANS DES LMNP

La durée du bail ainsi que les charges liées à la location meublée doivent être également mentionnées dans ce bail commercial. Il arrive que l’exploitant (gestionnaire) s’engage à rembourser la taxe foncière, mais c’est rare de nos jours. Un investisseur souhaitant percevoir des revenus réguliers et sécurisés avec le statut LMNP est obligé d’acheter tous les meubles et les objets mobiliers nécessaires avant de louer son bien.

Selon l’article 605, les travaux d’entretien sont à la charge du gestionnaire, même si ce détail n’est pas mentionné dans le contrat de bail commercial. Par contre, les gros travaux de rénovation et d’amélioration reviennent au propriétaire-bailleur.